• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
Ratenelle est un petit village bressan qui présente toutes les caractéristiques d'un village du Tournugeois.
La Seille, qui coule au pied du village, a valu à Ratenelle une réputation de village de vacances, calme, paisible et agréable, et a attiré de tous temps des villégiatures. De belles maisons en pierre, édifiées au XVIIIème siècle par de riches marchands, font encore et toujours l'admiration des passants. Nul doute que vous serez séduits par ce petit village accueillant, sa tranquilité, ses bords de Seille propices à de belles balades, seul ou en famille.

Suite aux dernières informations obtenues auprès de la préfecture et de la gendarmerie, les déchèteries restent ouvertes au public, professionnels comme particuliers, aux horaires habituels.

Les conditions d’accès restent les mêmes : masque obligatoire, respect de la distanciation sociale.

Les usagers doivent se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case : « Convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public ».

Nous rappelons tout de même que la déchèterie n'est pas un lieu de rencontres et de discussions entre amis.

Pensez à bien pré-trier vos déchets avant de vous rendre en déchèterie afin de fluidifier au maximum la circulation et de passer le moins de temps possible sur le site !

Afin de pouvoir effectuer la réalisation de travaux pour le renouvellement du réseau d'eau potable sur la route de Pont Seille à partir du numéro 276 jusqu'à l'intersection avec la route départementale 933, la circulation sera interdite sauf riverains et services de secours à compter du 26 octobre 2020 et pendant toute la durée des travaux (110 jours environ).

La rentrée des classes, qui devait être décalée lundi à 10h00 pour laisser le temps aux équipes pédagogiques de préparer un hommage à Samuel Paty, sera finalement maintenue à l'horaire habituel, a annoncé le ministre Jean-Michel Blanquer aux personnels vendredi 30 octobre en fin de journée.

 



L’ARS communique régulièrement sur l’évolution de l’épidémie à l’échelle départementale mais il vous est également possible d’accéder aux données à l’échelle de votre commune ou de votre EPCI.

Ces données sont consultables sur le portail GEODES.

Elles vous permettront de positionner votre territoire sur les deux principaux indicateurs utilisés aujourd’hui pour analyser l’évolution de l’épidémie dans les territoires :

  • Le taux d’incidence, qui mesure le nombre de personnes testées positives pour 100 000 habitants (il est généralement calculé sur 7 jours glissants afin de « neutraliser » l’effet des week-ends, pendant lesquels moins de tests sont réalisés)
  • Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes positives, pour 100 personnes testées

Ces deux indicateurs doivent être analysés simultanément pour comprendre la dynamique du virus. Ainsi, un taux d’incidence qui augmente alors que le taux de positivité est stable peut être le signe qu’on dépiste davantage de patients, mais que la circulation du virus dans la population est stable. Lorsque les deux indicateurs augmentent en même temps, par contre, c’est le signe que la circulation du virus s’intensifie.

Néanmoins, les données à l’échelle communale et même intercommunale doivent toutefois être interprétées avec une grande précaution, compte-tenu des enjeux de taille critique.

Les données épidémiologiques et surtout les calculs d’indicateurs sur de toutes petites échelles sont peu significatifs d’un point de vue statistique.

A titre d’exemple, dans une commune de 2000 habitants, il suffit d’un cas positif supplémentaire pour faire varier le taux d’incidence de 5 points. En d’autres termes, la seule lecture de l’indicateur peut laisser croire à une forte progression de l’épidémie, dans un sens ou dans l’autre, alors qu’il ne s’agit souvent, en pratique, que d’un nombre très réduit de cas.